fbpx

Photographie et immobilier, ya un truc que je ne pige pas !

Je pratique et donc propose des prestations de photographie immobilière.

J’ai beau retourner le problème dans tous les sens, il y a des choses que j’ai du mal à comprendre.

Question: quel est l'objet le plus cher que le "commun des mortels" va mettre en vente dans sa vie ?

Plusieurs choix possibles: 

  1. Un Van Gogh
  2. Une de mes photos
  3. Un yacht
  4. Un diamant de 3106 carats 
  5. Une Ferrari
  6. Un bien immobilier

Attention il y a un piège, Le Cullinan , le plus gros diamant brut jamais découvert, s’est brisé en plusieurs morceaux lors de ses travaux de taille. Donc on ne peut plus le vendre en entier.

Reproduction à l'identique, en résine, du diamant Cullinan, le plus gros diamant trouvé à ce jour, 3106 carats = 621,2 gr

Et la bonne réponse est: un bien immobilier !

Vous aviez trouvé ?

Vous êtes trop fort!

Notre maison, appartement,  château,  mâs  provençal… est l’objet qui a le plus de valeur marchande.

C’est le plus gros « truc » que nous possédons.

Et, un jour , pour diverses raisons nous le mettons en vente

Quels sont les moyens dont on dispose pour le faire savoir ?

On peut commencer par mettre une pancarte devant. Si l’on est dans un lieu passant, pourquoi-pas. Par contre si l’on est dans le trou-du-cul du loup, ce qui est mon cas, au niveau visibilité ce n’est pas gagné.

Le moyen le plus simple, c’est de mettre une annonce en ligne ou dans la presse. C’est la méthode la plus souvent employée, sans doute parce que ça fonctionne .

https://www.leboncoin.fr/

 

On attire pas les mouches avec du vinaigre

Page "Le bon coin" du jour, 22448 annonces sur mon secteur !

+ de 22000 annonces, et au milieu la nôtre!

Ok il y a des filtres qui permettent d’affiner la recherche.

Mais qu’est ce qui va faire qu’un bien attire l’attention ?

Les photos.

Et là, c’est le drame…

Petit florilège de choses vues, ce matin sans chercher beaucoup. Les biens valent entre 200 et 400 mille euros

le lit "fait" est en option...
Trop sombre
Très beau fil éléctrique, quant a la pièce ?
C'est bien le cadrage d'origine...
Un grand classique: flou + contre jour

Chez les « pros » aussi !

 

Très jolie poignée de porte...
Alfred, sort du cadre...
Bonne nouvelle, la douche fonctionne. La serviette est encore humide.
Le super HDR des vendeurs de tapis, et une perspective pour le moins étrange !

L’écrit raisonne... L’image résonne !

L’image, c’est du concentré d’émotion.
Encore faut-il qu’elle soit a même de produire de l’envie, du désir, du rêve…

Ce qui va  les déclencher , c’est la première rencontre et le médiat utilisé est la photo.

Si elle est bonne, elle va donner envie à la personne en recherche d’un bien d’en savoir plus.

 “Sans une photo qui attire l’œil, la bataille est perdue d’avance. Vous avez deux secondes pour capter l’attention.” (Professeur Michael Seilern)

https://www.photo-immobiliere.com/single-post/2020/01/27/Faut-il-investir-dans-la-photo-immobili%C3%A8re-

C'est trop cher !

Lorsque je suis allé faire connaître mon activité auprès des professionnels de l’immobilier, j’ai été très bien reçu.

Ils ont très poliment refusé de travailler avec moi.

Certains ont brandi leur téléphone portable en me disant qu’il faisait parfaitement le job et qu’ils n’avait pas besoin de plus.

D’autres ont avancé de sérieux arguments.

Le premier est imparable : je viens d’investir dans un appareil HDR très cher et dans une journée de formation.

Donc, maintenant, je maîtrise la technique et le traitement d’image comme un pro.

J’ai répondu que je comprenais parfaitement, car de mon côté, j’avais fait une journée de formation au métier d’agent immobilier et que je pouvais installer mon agence. Je ne sais pas pourquoi ils ont moyennement apprécié.

Le second argument : ça coûte trop cher.

Il est exact qu’une prestation de prise de vue a un coût. 

Il représente, en moyenne, 0.1 % du prix d’un bien.

Autorisez moi un peu de mauvais esprit. Un professionnel de l’immobilier facture « en moyenne » 8% de commission a ces clients, ces derniers ne sont-ils pas en droit d’attendre que les photos de leur bien soient de très bonne qualité? 

C’est le biais principal si ce n’est le seul pour attirer l’attention des acheteurs potentiels.

Les images vont se retrouver sur les sites, mais aussi sur les devantures des agences.

Une annonce avec de mauvaises photos revient à aller pêcher la truite avec un appas de mauvaise qualité.

Pour que ça morde, il va falloir tomber sur une truite affamée.

De bonnes photos sont la porte d’entrée pour un coup de cœur, leur prix sera largement amorti lors de la vente.

A priori, ce n’est pas évident pour tout le monde. C’est ce que je ne comprends pas, mais je dois être un peu couillon !

Quelques conseils pour bien réaliser les photos de vos biens

Je ne vous laisse pas partir sans  vous glisser deux trois informations pratiques et techniques sur cette discipline qu’est la photographie immobilière. 

Ranger et nettoyer

Evidemment ! quoi que. 

Cherchez bien, il y a toujours un truc qui traîne: torchon, brosse a dent , serviette de bain, rouleau de papier toilette, vielle chaussette solitaire, panier du chien, litière du chat…

Petite  liste a la  Prévert, non exhaustive mais qui demande d’avoir l’œil !

Il m’est arrivé de passer à côté sans m’en rendre compte.

 C’est un truc à s’arracher les cheveux lorsque on s’en aperçoit une fois rentré a la maison après deux heures de route. 

Heureusement pour moi, je suis chauve.

Un peu de home staging

Il ne s’agit pas de se prendre pour Stéphane Plaza.

Sauf absolue nécessitée, pas de destruction de cloison, de mur à repeindre etc.

Juste bien agencer son intérieur pour faire naître la sensation de bien-être chez les personnes qui regarderont les photos.

Concernant les prises de vues

Je travaille avec un « très grand-angle » de 10 mm ( équivalent 16 mm plein format).

Hauteur de prise de vue constante, autour d’1.5 m.

Ne tentez pas des « plonger » « contre plonger » et autre cabriole. Faites simple et efficace.

Essayez de couper « intelligemment » vos images. On évite le lampadaire, la plante verte en plein milieu.

Le pro, bibi, travaille en bracketing 5 voire 7 images. C’est top mais pas indispensable.

Il faut pouvoir maîtriser la post-production pour ne pas faire des HDR de vendeur de tapis. C’est à dire des images haute définition tellement travaillées qu’elles ne ressemblent plus a la réalité, genre « top model » de couverture de magazine. Le risque est de décevoir les visiteurs et ce n’est pas l’objectif.

Si vous le pouvez, utilisez un trépied pour éviter les flous de bouger.

Faites attention aux lignes d’horizon, genre la maison qui penche a droite ou à gauche.

Sauf exception, privilégiez les prises de vue par temps lumineux et luminaires éteins.

Prenez le temps de bien faire. C’est un travail important qui demande beaucoup d’attention et d’application.

Bref, une image bien cadrée, lumineuse et bien nette sera un très bon ambassadeur.

C’est un des rares domaines ou je ne transige pas sur la netteté!

!https://philippeloze-photographie.com/photographie/

Tient, pour finir, j'ai une proposition honnête a vous faire !

Si vous êtes entrain de vendre votre maison, appartement… Envoyez-moi vos photos, je vous donnerai mon avis.

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :